Le Robert Junior, une nouvelle édition pour les jeunes d’ici !

CLASSÉ DANS : À partir du 1er cycle | À partir du 2ème cycle | À partir du 3ème cycle | Fiches pédagogiques | Primaire | Toutes les catégories



Dictionnaire Le Robert junior illustréFortement présent dans les classes de la Belle Province, le Robert junior illustré profite cette année d’une actualisation complète, qui touche à la fois la forme et le fond ! De fait, cette importante mise à jour se concrétise à la suite d’un travail entamé il y a un peu plus de trois ans maintenant. En effet, une première rencontre avec Madame Marie-Hélène Drivaud et des conseillères pédagogiques (Josée Fauvel, Annie Renaud, Véronique Daoust) aura permis de jeter les bases de cette refonte en tenant compte de chacune des demandes de ces spécialistes… Puis, au fil des semaines, le dictionnaire a pris forme, profitant de nombreux ajouts, de nouvelles remarques, de nouvelles requêtes… Cette nouvelle édition présente donc  de nouveaux contenus, de nouvelles illustrations, de nouvelles planches et profite d’une nouvelle maquette, d’un nouveau format. Et bien sûr, il est approuvé par le MELS.

Approuvé par le MELS!

La nouvelle orthographe et le Robert junior illustréUne des plus importantes demandes concernait l’intégration de la nouvelle orthographe en intégralité dans le JUNIOR. Il me fait plaisir de vous annoncer que cela a été fait ! Les mots clairement passés à l’usage sont ainsi montrés en entrée, appuyés dans les exemples, les légendes, les mots repères (évènement, plateforme…). Les règles sont également expliquées. Il n’y a qu’une poignée de cas seulement qui sont signalés par des remarques. La nouvelle grammaire a été ajoutée au Junior. Ainsi, les définitions de receveur, donneur, classifiant, déterminant (entre autres mots) figurent dans le dictionnaire, alors que les tableaux de conjugaison montrent bien le futur proche et le conditionnel parmi les temps de l’indicatif.

Le vocabulaire actuel, croisé ou utilisé par les jeunes du primaire au Québec, est aussi dans le dictionnaire (interactif, tablette, piratage…). Également, les élèves y trouveront des mots liés aux différents programmes de l’école québécoise ou issus des manuels scolaires  (artéfact, alpaga, manitou, nivomètre…). Le Junior compte également de nombreux québécismes, pleinement admis (ambitionner, cellulaire, taxage, pourriel…), en plus de mots liés au contexte de notre province (MRC, DEC, homardier…). Enfin, il y a également quelques anglicismes, toujours admis par l’OQLF, tels que curling, football, basketball, campus… Par contre, pas de shopping, ni de parking, mais plutôt du magasinage et un stationnement

Nécessairement, les forces d’un dictionnaire édité par Le Robert s’y trouvent ! D’abord, sur la tranche, un ascenseur alphabétique permet une navigation améliorée et accélérée dans l’ouvrage. Également, l’analogie, les nombreux sens, les exemples (toujours contextualisés pour le Québec ou le Canada), la précision sur les registres ou les niveaux de langue, les homonymes, les synonymes et les contraires sont présents. De plus, l’étymologie et  la prononciation de certains mots sont signalées. Un dictionnaire étymologique intégré dans le Junior permet de découvrir l’histoire de certains mots, dont dinde, dinosaure, cordonnier, mais aussi quelques québécismes, dont boucane, aréna, oka… Le Junior compte de nombreuses expressions, visibles dans les articles, à leur place, mais aussi traitées en annexe, sous forme de liste (une autre demande des conseillères pédagogiques rencontrées!). Enfin, des remarques variées complètent certains articles.

Exemples du Robert junior illustré

Les exemples des entrées ARRIÈRE et AVALER permettent de constater différentes innovations par rapport à l’ancienne édition. Ainsi, l’entrée est désormais en mauve. La classe grammaticale est clairement signalée, comme le numéro qui renvoie à la conjugaison du verbe (en rouge). De même, les numéros des sens sont maintenant en couleur. Les analogies sont toujours précédées d’un sigle facilement identifiable. Les définitions sont en lettres «carrées», tandis que  les exemples sont toujours en italiques… Des notes, qui mettent en lumière certaines difficultés (pièges orthographiques, précisions grammaticales, sémantiques, typographiques, etc.),  apparaissent dans plusieurs définitions. Ce dictionnaire est  une entrée en matière superbe qui permettra aux élèves de poursuivre éventuellement leur apprentissage de la langue française avec d’autres ouvrages du Robert, dont le Robert illustré et le Petit Robert de la langue française… Enfin, les autres mots de la même famille sont identifiés. J’en profite pour préciser que l’ordre alphabétique est respecté tout au long de l’ouvrage, une spécificité de l’ouvrage réclamée par notre panel. Auparavant, la présentation par famille de mots prévalait, ce qui amenait certaines distorsions dans l’ordre alphabétique.

Comme lors de la précédente édition, on (re)découvre la féminisation des entrées pour les noms. La féminisation se complète cette fois-ci au niveau des adjectifs, aussi directement en entrée. Ainsi, cette façon de faire permet d’ajuster les exemples du dictionnaire et n’affuble plus les filles de tous les maux !

Exemples de féminisation dans le Robert junior illustré

Les illustrations ont aussi profité du même traitement, alors qu’une parité homme femme certaine est observable, littéralement.

Exemples de féminisation dans les illustrations du Robert junior illustré

Toujours au niveau des illustrations, l’utilisateur remarquera aussi un souci du détail dans la présentation de réalités québécoises, canadiennes et nord-américaines. Ainsi, de nombreuses images et photographies montrent le monde qui entoure les élèves, dont les chutes Montmorency à l’entrée chute, par exemple, mais aussi le camion de pompier, le chasse-neige, le traversier, la vétérinaire,  le boulevard (René-Lévesque), un quartier résidentiel, la construction, le stade Saputo, Tour du CN, le métro de Montréal, le tramway de Toronto… De même, la grande majorité des animaux sont représentés à l’aide d’une photographie. Également, les légendes ont été «contrôlées» pour le Québec, tout comme les exemples, très nombreux. En plus d’être adaptés, les exemples «mettent aussi en scène» des Québécoises et des Québécois, puisque les prénoms choisis pour illustrer certaines définitions sont parmi les plus communs dans la province depuis quelques années (Jade, Alexis, Léa, Antoine…).

Exemples de photos du Robert junior illustré

Enfin, le dictionnaire est complété par de nombreuses planches thématiques, elles aussi adaptées au contexte nord-américain, comme la partie Histoire de l’art, une introduction fort pertinente à la discipline… Le Junior offre également un dictionnaire de géographie, dans lequel tous les pays sont «définis»…

Bref, ce nouvel ouvrage, disponible dès maintenant en librairie, offert au même prix que la précédente édition (25,95$) est magnifique. Vos élèves voudront certainement l’ouvrir, le manipuler, l’utiliser. Les jeunes de la province sont choyés, ils sont les seuls dans la francophonie à avoir un dictionnaire Le Robert pleinement adapté à leur réalité et à leur niveau. Le Junior deviendra un classique dans vos classes. N’en tient qu’à nous d’outiller les élèves pour les rendre efficaces dans leurs recherches et leurs démarches de correction. D’ailleurs, du matériel pédagogique gratuit, spécifique à ce nouveau dictionnaire, est en préparation et sera disponible dès l’automne.

Pour en savoir plus, contactez votre conseiller pédagogique Le RobertGuillaume Sabino (moi-même!),  je répondrai à toutes vos questions. Il me fera plaisir de vous le faire découvrir dans le cadre d’une présentation, dont la durée s’adaptera à vos besoins.

Mais dès maintenant, vous avez la chance d’en gagner un exemplaire! Pour participer (le tirage aura lieu mercredi prochain), écrivez-nous dans un commentaire votre québécisme préféré!

Bonne chance!

Guillaume

Mots-clefs : , , , , , ,

18 commentaires à “Le Robert Junior, une nouvelle édition pour les jeunes d’ici !”

  1. Le 21 mai 2014 à 13:16