Chronique Les 3 Favoris: 3 livres, 3 cycles, 3 albums pour travailler l’interprétation

CLASSÉ DANS : À partir du 1er cycle | À partir du 2ème cycle | À partir du 3ème cycle | Général | Les 3 favoris - Vivre le primaire - AQEP | Listes thématiques | Primaire



Je profite du début de l’année scolaire pour publier les articles que j’ai publiés dans la revue Vivre le primaire (j’avais pris du retard!). Cet article a été publié dans le volume 29, numéro 4 (décembre 2016). Depuis, j’ai aussi monté une conférence sur l’utilisation des albums pour travailler l’interprétation. Si cette conférence vous intéresse, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’écrire (emmanuelle.rousseau@sogides.com). Vous trouverez à la suite de l’article, une liste complémentaire (celle que je remets lors de la conférence). Bonne lecture!

3 livres, 3 cycles, 3 albums pour travailler l’interprétation

Pour cette deuxième chronique de l’année, je vous suggère trois albums résistants, pour travailler l’interprétation. Si vous choisissez de lire les textes à voix haute et d’en faire une analyse en groupe classe, ce sont, bien entendu, des albums qu’il faudra lire en lecture interactive. Ces trois albums offrent des fins ouvertes, qui laissent place à l’interprétation. Ainsi, en questionnant les élèves tout au long de la lecture, vous modéliserez les différentes stratégies de lecture qui permettront de créer du sens à la fin de l’histoire. Cependant, si vous souhaitez réellement que vos élèves fassent une interprétation personnelle, faites attention de ne pas trop donner votre point de vue lors de la lecture à voix haute (en mettant trop d’emphase sur une partie du texte ou en posant des questions trop ciblées sur une partie qui laisse place à l’interprétation). Prenez conscience que la manière dont vous lirez le texte (la prosodie choisie) influencera leur interprétation. J’en profite pour vous rappeler qu’il est toujours important d’avoir lu un texte jusqu’au bout avant de le lire à vos élèves, certains livres pourraient vous mettre dans l’embarras… Évidemment, ces trois albums font partie de mes favoris!

À partir du 1er cycle L’album que j’ai choisi pour le premier cycle est Petit loup gentil. Cet album vous permettra de travailler de nombreuses stratégies (prédire, faire des liens, interpréter). Notez que je n’utiliserais pas cet album en début d’année scolaire avec des premières années! Vous comprendrez pourquoi en lisant…

Lorsque je lis ce texte aux élèves, je commence toujours par leur dire que c’est une histoire qui finit mal! (Oui, bon, c’est certain que cela influencera nécessairement leur interprétation, mais puisque je veux les faire réfléchir sur la deuxième finale du livre, ce n’est pas si grave). Dès la première double page, nous pouvons identifier certains personnages (intertextualité). Je porte leur attention sur la présence du phylactère. Qui dit: «Tout le monde est bien installé? Alors, nous pouvons commencer…»? Je lis ensuite l’album en posant quelques questions aux élèves, surtout pour les aider à comprendre les inférences et à relever les allusions (intertextualité).

– Est-ce que les loups et les cochons sont amis habituellement? (p.7)

– Est-ce que tu crois que Maxou va rencontrer un grand méchant loup? Qu’est-ce qui te fait penser ça? Chercher les indices dans l’illustration. (p.9)

– Qu’est-ce que le grand méchant loup propose à Maxou? (inférence). La grand-mère n’est-elle pas sa meilleure amie? (p.12-13)

Je vais arrêter ma lecture à la fin de la page 14. Vous pouvez même arrêter juste avant la récréation. L’idée est de laisser du temps aux élèves pour qu’ils puissent discuter entre eux de la suite du livre (faire des prédictions). Est-ce que le loup va manger la grand-mère? Certains affirmeront que non, d’autres oui, surtout parce que je leur ai dit que l’album finirait mal. Au retour, je recommence à lire les pages 14-15. Puisque les pages 16-17 sont sans texte, laissez aux élèves le temps d’interpréter ce qu’ils voient. Je lis ensuite les deux pages suivantes, puis pose quelques questions:

– Que fait Maxou? Pourquoi fait-il cela? Qu’est-ce qu’il veut expliquer au loup en faisant cela?

Ensuite, je termine la lecture de l’album jusqu’à la chute… qui pourrait peut-être bouleverser certains élèves! Vérifier que tous ont bien compris (inférence). Ensuite, terminer avec la dernière double page. Expliquer, au besoin, le jeu de mots. Faites remarquer aux élèves que vous connaissez maintenant le narrateur de l’histoire (présence du phylactère). Qu’est-ce que ça veut dire? Comment se termine réellement ce livre? Qu’arrive-t-il avec les autres personnages? Laissez les élèves se construire une interprétation personnelle du texte!

Cet album vous offre plusieurs autres possibilités d’exploitations. Il sera bien sûr intéressant de l’intégrer dans un réseau littéraire sur le loup. Il peut aussi servir d’amorce à une réflexion. Au fond, qu’est-ce que le grand méchant loup dit à Maxou? Il lui dit: «Si tu veux faire partie de ma gang, il va falloir que tu fasses comme moi.» Cette situation peut aussi arriver dans la vraie vie. Qu’elle est la position à prendre? Que faut-il faire? Qu’elles sont les actions possibles? Laquelle choisirais-tu? Cette discussion permettra aux élèves de réfléchir sur des questions éthiques et de pratiquer le dialogue (ECR). Je vous invite aussi à consulter la notice consacrée à l’album sur Livres Ouverts.

À partir du 2e cycle Le voyage extraordinaire de Petit Pierre, est un album où il est intéressant d’analyser l’exploitation du rapport texte-image. En effet, bien que les illustrations complètent le sens du texte (il y a un rapport de collaboration), les illustrations entretiennent le sens premier raconté par l’histoire et donnent des indices sur le deuxième sens. Dans cet album, le narrateur raconte le parcours de Petit Pierre et de sa grand-mère pour se rendre à l’école. Ceci est mon interprétation, puisque dans le texte, on décrit l’endroit ainsi: «Ils arrivèrent devant une grille. Derrière, plein de petits singes turbulents grimpaient, couraient, sautaient, s’attrapaient en hurlant». D’ailleurs, toutes les personnes et les objets rencontrés sur le trajet sont représentés par divers animaux. Les élèves pourront défendre leur interprétation en donnant des exemples tirés du texte, mais principalement puisés dans les illustrations. Peut-être auront-ils remarqué la différence entre les illustrations grises, par rapport à celles en couleurs. Quant au texte, il est intéressant de noter sa forme poétique. Le texte est donc propice à travailler les jeux de sonorités et les différentes figures de style.  Notez que je viens de découvrir cet album (tout comme celui proposé pour le 3e cycle), je n’ai donc pas encore eu la chance de l’expérimenter en classe.

L’album pourra ensuite vous servir à proposer aux élèves un projet en écriture et en arts plastiques. Ils devront, eux aussi, à la manière de Jo Hoestland et Charles Dutertre, décrire le chemin qu’ils empruntent pour venir à l’école. Les élèves devront trouver d’autres animaux pour personnifier les objets et les lieux rencontrés.

Vous pourriez également mettre cet album en réseau avec Je m’ennuie!, de Christine Schneider et  Hervé Pinel, où il est question du même thème.

À partir du 3e cycle – Le livre que j’ai choisi pour le 3e cycle est un album qui a reçu la Caldecott Medal*, l’année de sa sortie, en 1991. Noir et blanc est un album singulier et audacieux. Sur chaque double page, le lecteur a accès à quatre histoires simultanées (ou peut-être s’agit-il de la même histoire?). En effet, chaque section occupe un quart de page et propose un style graphique et littéraire très différent. Les quatre récits se construisent simultanément. À nous, lecteurs, de chercher les indices qui les unissent. L’album débute d’ailleurs par un avertissement: «Ce livre semble réunir plusieurs histoires qui ne se passent pas nécessairement au même moment. Mais il peut également n’en proposer qu’une seule. Dans tous les cas, il est conseillé de prêter attention à chacun de ses mots, à chacune de ses images.»

L’interprétation de ce texte est réellement propice à des discussions en groupe classe ou en sous-groupes (idéalement, dans la mesure où vous avez accès à plusieurs copies du livre). Tout au long de la lecture à voix haute, chercher les indices qui permettraient de relier les histoires, voire même de créer du sens. Ensuite, les élèves pourront, individuellement, proposer une interprétation personnelle. Puis en équipes, ou en groupe classe, ils pourront vérifier dans le texte s’il n’y a pas de contradiction avec l’interprétation retenue et la confronter avec celles des autres.

Compte tenu de sa structure particulière, cet album est aussi propice à une activité d’appréciation littéraire. En effet, dans le même ouvrage, les élèves pourront constater l’emploi de différents procédés artistiques et réfléchir à l’impact que cela a sur eux. Quel style préfèrent-ils et pourquoi? Pour cela, il serait utile que les élèves puissent, préalablement, dégager les principaux éléments littéraires et les caractéristiques propres à chaque style d’illustrations de chacune des histoires.

Puisque j’ai longuement hésité entre cet album et un autre, je vous donne également la référence. Les collectionneurs  est aussi un texte fort intéressant pour travailler l’interprétation au troisième cycle.

Œuvres littéraires proposées:

Hoestlandt, J. et Dutertre, C. (2013). Le voyage extraordinaire de Petit Pierre. Coll. «Albums Nathan ». Paris : Nathan.

Macaulay, D. (2011). Noir et blanc. Coll. «Caldecott». Paris: Le Genévrier.

Parlange, A. et Chauchat, G. (2016). Les collectionneurs. Paris: Albin Michel jeunesse.

Schneider, C. et Pinel, H. (2004). Je m’ennuie! Paris: Albin Michel jeunesse.

Shireen, N. (2012). Petit loup gentil. Coll. «Albums Nathan ». Paris: Nathan.

Note:

Caldecott Medal est un prix littéraire prestigieux, décerné chaque année depuis 1938 par l’Association des bibliothécaires américains pour la jeunesse.

 

Voici maintenant quelques suggestions supplémentaires…

Vous pouvez aussi télécharger cette liste pour commander vos livres favoris chez votre libraire préféré!

 

Si vous avez de la difficulté à télécharger ou imprimer les documents, écrivez-moi!

À bientôt!

Emmanuelle

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Aucun commentaire. Soyez le premier!

Laissez un commentaire