Les 3 Favoris: 3 livres, 3 cycles, 3 activités en écriture !

CLASSÉ DANS : À partir du 1er cycle | À partir du 2ème cycle | À partir du 3ème cycle | Général | Les 3 favoris - Vivre le primaire - AQEP | Listes thématiques | Primaire | Toutes les catégories



Ce printemps, j’ai publié dans la revue Vivre le primaire (Vol. 31, no 1, mars 2018), un article sur mon sujet favori: les situations d’écriture. Je vous partage maintenant cet article!

Bonne lecture!

Pour cette chronique, je reviens a un de mes sujets favoris : l’utilisation des albums pour susciter des situations d’écriture chez les élèves du primaire. J’ai choisi seulement trois albums, mais j’aurais pu en choisir une vingtaine tant le sujet me passionne !

_

À partir du 1er cycle

L’album que j’ai choisi pour le premier cycle, La Chose, fait partie d’une série (Edmond et ses amis) que j’aime vraiment beaucoup ! Cette série, publiée chez Nathan, est écrite par Astrid Desbordes et illustrée par Marc Boutavant. La plupart des albums en faisant partie traitent de thèmes comme l’amitié, l’estime de soi ou les peurs.

_

Dans cette histoire, Edmond et Georges Hibou se promènent au bord de la rivière pour ramasser des objets qui serviront à fabriquer un costume. Tout à coup, ils voient une « Chose » qui les regarde. Les deux amis, terrorisés, courent se réfugier. Edmond fabrique une affiche « Non à la Chose ! » qu’il ira installer au bord de la rivière. Georges Hibou, lui, va consulter La grande encyclopédie de la forêt, croyant y lire la description de la « Chose », mais le mot ne s’y trouve pas. Le lendemain matin, Georges Hibou décide d’aller à la rencontre de l’inconnue, mais il se fabrique d’abord un costume.

_

« Ça ne doit pas être facile tous les jours d’être la Chose », se dit Georges Hibou».

_

Finalement, malgré le fait que les animaux ne parlent pas la même langue, les trois personnages (eh oui ! Edmond est venu les rejoindre, avec une boite de biscuits) ont réussi à passer un beau moment ensemble. De retour chez lui, Georges Hibou pourra ajouter une nouvelle définition à sa Grand encyclopédie de la forêt!

_

Vous vous doutez probablement qu’une des activités d’écriture serait de décrire la « Chose ». Cette activité peut se faire en groupe-classe et servira de modèle à la prochaine activité. Je vous invite à utiliser la fiche que j’ai préparée. Cette  fiche vous servira à noter les caractéristiques physiques et les traits de caractère du personnage, à travailler l’accord du déterminant avec le nom et elle vous permettra d’introduire ou de réviser certaines notions mathématiques (les solides, la mesure). Après avoir trouvé les caractéristiques, écrivez le texte (formez des phrases).

_

Ensuite, demandez à chaque élève de refaire l’activité, mais en inventant sa propre « Chose ». Demandez à vos élèves de lui trouver un nom. Vous pouvez continuer à utiliser la fiche proposée. Ils devront faire un croquis de leur animal inventé. Sur un grand carton, ils pourront ensuite dessiner leur animal, en incluant diverses matières recyclées, à la manière des costumes fabriqués par Georges Hibou (demandez aux élèves d’apporter des cartons, des bouts de tissus, des feuilles, etc. qui pourront être collés sur le dessin). Le texte et le projet d’arts plastiques pourront être présentés à la classe lors d’une communication orale.

_

Lors de la lecture de l’album, voici quelques éléments qui auraient pu être traités (en lecture interactive ou lors d’un retour en groupe sur la lecture) :

• Repérer les marqueurs de dialogue. Noter la différence entre le tiret et les guillemets.

• Identifier le thème. Identifier les trois temps du récit.

• Nommer et décrire les personnages (à l’exception de la « Chose », puisque cela sera fait dans l’activité d’écriture).

• Identifier les lieux (chercher les indices) et le temps du récit (combien  de temps dure l’histoire ?).

_

Lorsque je présente ce livre, je suis toujours prise avec le mot Chose qui,  finalement, n’est pas un mot de vocabulaire très précis ! Profitez de la lecture de l’album pour encourager les élèves à utiliser des mots justes et précis. « Selon toi, quel mot pourrais-tu utiliser pour remplacer Chose ? Voici quelques suggestions: animal, mammifère, inconnu, étranger, nouveau, etc.

_

Finalement, mais c’est aussi un des points que je trouve les plus importants et intéressants de ce texte, l’album permet d’aborder le thème de l’ouverture à l’autre. Face à un étranger, le premier réflexe des personnages est d’avoir peur. Edmond va même installer une affiche qui semble vouloir dire : « On ne veut pas de toi ici ! », alors que Georges Hibou est curieux et cherche à en savoir davantage. De belles discussions avec les élèves peuvent émerger à la suite de cette lecture. Dans l’histoire et dans la vie, trouvez des exemples de gestes qui contribuent à ce que les nouveaux arrivants (au pays, à l’école, dans la famille, etc.) se sentent bien et accueillis.

_

Bien entendu, je vous invite également à découvrir, avec les élèves, les autres titres de la série et à constater les ressemblances entre les livres. Vous pourrez faire les mêmes activités en lecture (thème, personnages) et remarquer comment les personnages participent aux différentes histoires. Demandez aux élèves de nommer leur histoire favorite.

_

 

À partir du 2e cycle

L’album que j’ai choisi pour le 2e cycle a été, pendant de longs mois, un objet de convoitise. À sa première sortie en librairie, en avril 2016, le livre a été immédiatement en rupture de stock, si bien que je n’ai pas réussi à mettre la main sur un seul exemplaire ! Cet album est tellement génial que le tirage s’est écoulé immédiatement. J’ai dû attendre patiemment sa réimpression pour pouvoir enfin obtenir mon exemplaire de Glouton le croqueur de livres.

_

Glouton est un petit monstre qui aime croquer les savonnettes et les orteils, mais ce qu’il préfère par-dessous tout, ce sont les livres ! Glouton aime grignoter les pages des livres… et c’est littéralement ce qu’il fait dans cet album! Voilà, entre autres choses, pourquoi il est si spécial : c’est un livre où les pages sont trouées. En commençant l’histoire, nous libérons Glouton de sa caisse de bois. Il va alors s’enfuir dans la bibliothèque illustrée dans le livre. Cette double page, où les élèves auront plaisir à chercher le petit monstre, permettra de réfléchir à la bibliothèque idéale. Voyons d’abord si les élèves connaissent certains des titres représentés (p. ex. : Peter PanRobinson Crusoé, Le Petit Prince, La Reine des neiges, etc.). Si vous aviez à dessiner une nouvelle bibliothèque pour Glouton, dans laquelle nous voudrions mettre tous nos livres préférés, lesquels mettrions-nous ? Cette question peut évidemment donner lieu à une communication orale, formelle ou non, où chaque élève pourra nommer ou présenter un de ses livres préférés.

_

Par la suite, nous découvrons que Glouton s’est introduit dans l’histoire de Boucles d’or et les trois ours, ensuite dans Le Petit chaperon rouge. Ce qui est vraiment très drôle, c’est que l’arrivée du monstre va interférer dans l’histoire. Aussi, c’est Glouton qui va dévorer la bouillie de bébé ours et la fillette du Petit chaperon rouge sera bien insultée de voir qu’elle n’est plus la vedette de son histoire ! L’album se termine sur une belle surprise : nous réussissons à remettre Glouton dans sa boite… « Ouf ! Bien joué ! Maintenant, il ne faut plus le quitter des yeux. Pas même une petite seconde… ATTENDEZ ! Vous avez entendu ? Quel est ce bruit ? SCRONCH ! MIAM ! CROC ! » En ouvrant de nouveau la caisse, on découvre que Glouton a grignoté la quatrième de couverture et qu’il vient de se sauver du livre ! Il peut désormais être n’importe où dans votre propre bibliothèque !

_

Évidemment, je profiterai de cette fugue pour demander aux élèves d’écrire une partie d’un conte classique (ou d’un autre livre de la classe) dans lequel Glouton s’est introduit, à la manière de ce que nous avons lu dans l’album. J’aime l’idée du conte classique, car il permet de jouer sur un des éléments du schéma du récit (modifier une péripétie). Idéalement, le travail d’écriture sera accompagné d’illustrations et de bulles (BD, comme dans le livre). Cette activité pourrait aussi être un travail d’équipe.

_

La lecture de Glouton le croqueur de livres  peut bien sûr faire partie d’un réseau littéraire, par ailleurs très riche, sur les contes classiques et revisités. En rafale, voici quelques-uns de mes favoris !

Il était 3 fois les trois petits cochons, Il était 3 fois Boucle d’or et les trois ours  et Il était 3 fois La Belle au bois dormant.  Les auteurs s’amusent à réécrire les contes en changeant un élément du texte, par exemple, le lieu. À la fin de chaque album, on retrouve la version originale et les explications sur les modifications. Trois albums vraiment géniaux !

La vérité sur l’affaire des trois petits cochons. Un grand classique! Un texte écris au je avec la version du loup. C’est vraiment un incontournable !

• Pieds de princesse. Un recueil de courts textes où les classiques sont réécrits autour du thème des pieds ! Bonne idée !

Le gentil facteur, dont j’ai déjà parlé dans cette chronique.

_

Pour terminer, je vous suggère une activité de prolongement avec Glouton. Puisque le petit monstre aime les livres, il peut devenir la mascotte des livres à dévorer. Photocopiez, pour chaque élève, une illustration de Glouton (j’utilise celle de la boite ouverte au début de l’album). Demandez-leur de découpe le personnage et de le coller sur un bâton de bois (style Popsicle), sur lequel ils inscriront leur nom. À noter, il faudra que le personnage ait aussi été collé sur un carton rigide avant d’être fixé au bâton. Lorsqu’un élève lit un livre du coin lecture qu’il a aimé, il y insère son Glouton. Les Gloutons des élèves serviront donc à proposer aux autres des lectures favorites ! Lorsqu’un élève consulte un livre dans lequel il y a un Glouton, il va remettre le petit monstre à son propriétaire. N’oubliez pas de fabriquer votre propre Glouton afin de partager vous aussi vos préférences à vos élèves !

_

Enfin, sachez qu’il existe un autre livre avec le même personnage :  Glouton croqueur de dinos, une docu-fiction dans l’univers des dinosaures !

_

À partir du 3e cycle

Pour le troisième cycle, j’ai choisi un album documentaire que j’adore! Moi et mon contraire fait partie de la merveilleuse collection  Philozidées, écrite par Oscar Brenifier et illustrée par Jacques Després. Cet album permettra d’animer une situation d’écriture (évidemment, puisque je l’ai choisi pour cette chronique), mais c’est avant tout un livre pour faire de la philo (donc ECR) avec les jeunes. L’auteur y décrit des types de caractère. Le lire, c’est un peu comme faire un test de personnalité dans une revue de filles ! Du plaisir !

_

Inspirée par une activité proposée par un étudiant du bac en enseignement au préscolaire et au primaire de l’Université de Sherbrooke, rencontré lors d’une conférence il y a quelques années, j’ai conçu une fiche de l’élève, pour accompagner l’animation du livre. Je ne connais pas le nom de cet étudiant, mais je tiens à le remercier de son partage. Le but de cette activité est avant tout que les élèves apprennent à mieux se connaitre, à découvrir leurs traits de personnalité et surtout à reconnaitre leurs qualités, ce qui n’est pas toujours le cas avec les élèves qui sont, particulièrement à ce groupe d’âge, en construction de leur identité. L’exercice permettra d’avoir de belles discussions en lien avec l’estime de soi, la place de chacun dans un groupe et son rapport aux autres.

_

Pour résumer le livre, je vous cite l’auteur: « On côtoie des personnes qui nous ressemblent et d’autres qui ont un caractère résolument différent. Parfois, on a le sentiment d’être incompris, de se heurter à un mur, voire d’être étranger parmi les siens. Chercher à entrer dans la psychologie des caractères humains, c’est faire un grand pas vers ceux qui nous semblent étrangers, mais également vers soi-même. C’est découvrir différentes visions du monde, diverses manières d’être. C’est aussi réaliser que toute qualité peut devenir un défaut, tout défaut une qualité. Ce livre présente dix couples de caractères opposés. Il y a les sérieux et les joueurs, les simples et les compliqués, les expressifs et les discrets… Autant de personnalités bien campées qui ont parfois du mal à se comprendre et à s’accepter. »

_

Dans un premier temps, lisez l’album aux élèves en expliquant, au besoin, certaines définitions et en donnant des exemples. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser la fiche de l’élève sur laquelle chacun d’eux pourra choisir, pour chaque couple de caractères, celui qui lui ressemble le plus et colorier le nombre d’étoiles en fonction de sa perception (je suis comme ça… un peu, beaucoup ou énormément). Il est possible que les élèves se reconnaissent dans les deux traits opposés ; ils pourront alors colorier une ou deux étoiles de chaque caractère opposé. À la fin de la lecture, l’élève est invité à noter les trois traits de caractère qui lui ressemblent le plus (ceux pour lesquels il a colorié le plus d’étoiles). Pour prolonger l’activité, les élèves pourront ensuite partir à la recherche d’un ou deux élèves dans la classe qui ont des trait de caractère différents des leurs.  Une fois les petits groupes formés, les élèves sont invités à trouver au moins une qualité en lien avec chacun des traits présents dans leur équipe (pas les défauts !). Ensuite, ils doivent discuter entre eux pour trouver en quoi un élève comme lui est utile dans la classe. Vous aurez probablement à circuler dans les groupes pour les aider à trouver des exemples. Idéalement, chaque groupe présentera, à tour de rôle, le résultat de ses réflexions.

_

Lors de la lecture de l’album, je suggère que les élèves remplissent en même temps l’aide-mémoire. Il sera utile pour toutes les activités à venir.

_

Comme première activité d’écriture, je suggère que chaque élève rédige une petite annonce. Maintenant qu’ils ont découvert qu’ils sont pleins de ressources et de qualités, ils peuvent rédiger une petite annonce dans laquelle ils doivent convaincre les lecteurs qu’ils sont des personnes intéressantes à connaitre ! Ils pourront offrir leur amitié ou leur aide pour une situation précise qui mettra de l’avant leurs qualités. Le court texte devra avoir un titre accrocheur. Il devra contenir une brève présentation, incluant le vocabulaire appris tout au long de l’activité, et devra énoncer clairement un but (p. ex. : si tu cherches… quelqu’un pour t’aider à résoudre des conflits avec tes amis ; quelqu’un qui t’aide à préparer ta communication orale ; quelqu’un qui sera rassembleur pour t’aider à organiser un party, etc.).

_

Dans un deuxième temps, je vous suggère une autre activité d’écriture qui servira à montrer aux élèves comment ils peuvent créer une personnalité aux personnages de fiction qu’ils inventent. Vous le savez, lorsqu’on demande aux élèves de faire des fiches de personnages avant d’écrire leur texte, on leur demande de trouver des caractéristiques physiques (habituellement, cette partie va assez bien, quoiqu’on constate souvent que les caractéristiques choisies par les élèves n’ont aucune incidence dans l’histoire qu’ils écrivent), mais la chose se corse sérieusement lorsqu’on leur demande de trouver des caractéristiques psychologiques (« Il est gentil » revient souvent !). Il est vrai qu’il est difficile de donner une substance, une couleur à un personnage. L’activité suivante les aidera certainement. Chaque élève devra écrire une courte histoire (tous la même), mais en fonction d’un trait de caractère spécifique que vous aurez préalablement distribué ou fait piger. Voici un exemple de consigne: « Tu dois écrire un texte au je.  C’est le matin, ton personnage se lève et s’habille. Il déjeune, puis part pour l’école. Pour s’y rendre, il doit traverser un parc. Il arrive à l’heure ou en retard».

_

Voici la modélisation que je propose : «Je suis la simple. « C’est le matin. Je me lève et je vois qu’hier maman a fait le lavage. Comme je n’ai pas encore eu le temps de ranger mes vêtements, je prends le premier du dessus. C’est parfait, je n’aurai pas besoin de le ranger ! Je descends à la cuisine et vois ma sœur qui mange des Cherrios. Bonne idée ! Moi aussi, je vais manger ça pour déjeuner. Pour aller à l’école, je traverse un parc. Il fait beau aujourd’hui. Ça va être une belle journée ! J’arrive à l’heure à l’école. »

_

Si je suis la compliquée… « Une fois levée, je vais voir comment je pourrais m’habiller aujourd’hui. Oh ! Je pensais mettre ma jupe noire, mais je ne sais pas si je serais mieux dans ma jupe bleue. Habituellement, je mets ma jupe bleue avec mon chandail rouge, mais je pense qu’il doit être au lavage, car je ne le vois pas ! Bon, peut-être que je devrais mettre mon pantalon noir alors… Une fois habillée, après m’être changée trois fois, je descends à la cuisine pour manger mes rôties. Je n’ai pas très faim ce matin, peut-être que je devrais en manger une seule. Oui, mais si je n’en mange qu’une, peut-être que j’aurai trop faim à la récréation… Ah non ! Je suis en retard ! Je vais devoir courir pour traverser le parc ! »

_

Voici un autre exemple : « Si je suis l’individualiste, je traverserai le parc rapidement, mais si je suis la sociable, je parlerai à tout le monde que je rencontrerai, avec un écureuil si j’en croise un ! »

_

Au bénéfice de tous, demandez à chaque élève de partager son texte.

_

Finalement, je vous suggère de terminer l’exploitation de cet album par une activité en lecture pour travailler les proverbes (que vous trouverez aussi dans la fiche de l’élève), demandez aux élèves d’associer les proverbes à un trait de caractère. Pour ce faire, il faudra d’abord comprendre le sens de ces expressions en consultant un dictionnaire. La liste de proverbes que je propose est tirée de la section «Proverbes et expressions» du Robert junior illustré. Cet exercice permettra aussi de travailler les inférences, puisque les élèves devront inférer l’attitude des personnages en fonction des éléments décrits dans les textes et de leur compréhension des traits de caractère.

_

Pour la plupart des activités suggérées, il serait bien d’avoir au moins deux exemplaires du livre en classe, car les élèves risquent d’y avoir régulièrement recours.

_

Finalement, je vous invite à découvrir tous les titres de cette merveilleuse collection.

_

Bonnes lectures !

 

Dans l’article en format papier, je vous invitais à consulter ce blogue pour plus de suggestions… En voici donc plusieurs autres! Voici la liste complète des albums que j’ai sélectionnés pour susciter des situations d’écriture chez les élèves du primaire. Cette liste est habituellement remise lors d’une conférence sur le sujet.

Note: Le document étant très lourd, il faut être patient pour le téléchargement… ou téléchargez-le à partir de SlideShare pour pouvoir le consulter!

Dans ce document, si vous voyez un F, c’est qu’il existe une fiche pédagogique, gratuite, libre de droits et disponible en ligne. Si vous voyez un LO, c’est qu’une notice est publiée sur le site de Livres ouverts, un site que j’aime particulièrement. Si vous voyez un FC, c’est que je vous suggère une «fiche complémentaire», soit un principalement un site internet où vous trouverez des informations sur le livre, l’auteur, l’illustrateur ou le sujet.

Le second document est le bon de commande que je remets aussi aux participants lors de cette formation. Notez que vous ne pouvez commander de livre chez Messageries ADP, vous devez aller voir (en ligne ou en personne), votre libraire favori, qui pourra s’occuper de votre commande. Remarquez également que davantage de suggestions se trouvent sur ce second document. Pour plus de facilité, je vous propose les livres en fonction de la progression des apprentissages.

C’est avec plaisir et émotions que je vous ai partagé aujourd’hui ces suggestions, car cet article est le dernier que je publie sur ce blogue. En effet, je quitte mon poste chez Messageries ADP (que je remercie d’ailleurs pour l’incroyable opportunité de travail qu’ils m’ont offerte ces huit dernières années!), pour un défi dans un autre champ d’activité. Merci à tous ceux et toutes celles qui m’ont suivie, qui m’ont écouté parler de littérature jeunesse, qui m’ont accueillie dans leur école, leur commission scolaire, leur librairie, etc. Je vous laisse aux bons soins de ma merveilleuse et passionnée collègue, Anne.

Psstt… mon dernier article (format papier) sera publié dans le numéro d’été de la revue Vivre le primaire… à paraître bientôt!

Bonnes lectures! Bonnes découvertes littéraires et bon été!

Emmanuelle

Mots-clefs : , , , , , ,

Aucun commentaire. Soyez le premier!

Laissez un commentaire